AuDevant

Le projet durable des Audois


Les débats

espaces agri

Au cours du siècle dernier, l’agriculture audoise a connu de vastes transformations.
Dès les années 1960, le progrès technologique a réduit le nombre de travailleurs agricoles nécessaires pour entretenir une exploitation. Dans l’ouest audois, tracteurs et autres moissonneuses-batteuses ont rendu le travail de la terre moins exigeant en main d’oeuvre. La conséquence de cette évolution technologique, au-delà de la disparition de certains métiers, a souvent été la réduction du nombre d’exploitations et l’augmentation de leurs dimensions, seule solution afin de rentabiliser les lourds investissements financiers, sans que cela ne se fasse au détriment de nouvelles installations.  
Dans les régions viticoles de l’est audois, la problématique est différente. Si les avancées techniques ont modifié le travail de la vigne, notamment depuis la généralisation de la machine à vendanger, la viticulture audoise souffre d’une crise qui qui a entraîné depuis plusieurs années le disparition de certaines surfaces de vignes et un développement de la diversification. En outre, la forte pression démographique imposant une urbanisation rampante des villes et villages, peu à peu les terres agricoles laissent la place à des lotissements et des zones d’activités.
Evolution des plantations céréalières dans l’ouest audois, diminution de la surface viticole dans l’est, nouvelle donne de la PAC et de l'organisation commune des marchés : l’aménagement du territoire comme l’économie et l’environnement de notre département sont très sensibles aux mutations agricoles.
Alors, comment préserver cette agriculture qui fait l’originalité et la force du département de l’Aude ?


mis en ligne le 7 July 2009

Sur le site du Service de l'information statistique et économique de la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, retrouvez des données statistiques, des études ainsi que des cartes présentant l'évolution de l'agriculture en Languedoc-Roussillon.

agreste.agriculture.gouv.fr/en-region/languedoc-roussillon/


mis en ligne le 7 July 2009

Parce que la maîtrise foncière est un enjeu crucial pour le développement du Languedoc-Roussillon, la Région s'est mobilisée, dès 2004, en faveur de la création d'un Etablissement Public Foncier (EPF). Elle a financé des études préalables qui ont permis d'identifier concrètement les besoins fonciers de son territoire.

www.laregion.fr/TPL_CODE/TPL_ACTUALITE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/63/15-le-conseil-regional.htm


mis en ligne le 7 July 2009

- La Safer facilite l’accès des terres aux agriculteurs. - Elle accompagne les collectivités dans leur politique de maintien des terres agricoles et de protection des espaces et des ressources naturelles. A travers des études foncières, elle observe le marché et réalise des études.

www.safer.fr/protection-environnement-paysages.asp


mis en ligne le 7 July 2009

L’ANDAFAR, association loi 1901, a été créée en 1972 dans le but de valoriser l’aménagement foncier, favoriser le développement rural et susciter des idées nouvelles tendant à l’amélioration de la vie des territoires par des formations basées sur des cas concrets

www.andafar.org/


Une agriculture audoise dynamique !

Une agriculture audoise dynamique !
mis en ligne le 7 July 2009

S'il est une force du Département souvent sous-estimée par les Audois eux-mêmes, c'est bien sa vocation agricole. Sans doute est-ce parce que nous avons l'habitude lorsque nous parlons d'agriculture de ne penser qu'à l'activité céréalière de l'Ouest et à ses vastes champs qui ponctuent les paysages du Lauragais. Tout se passe comme si, dans nos esprits, nous mettions la viticulture à part tant est grande son influence sur notre culture et dans notre histoire. Pourtant ceux qui travaillent la terre, que ce soit en céréales, vignes, plantes fourragères, fruits et légumes... font le même métier...

www.cg11.fr/www/contenu/perspectives/Perspectives111.pdf



Recherche Contact Mentions légales

TOP