AuDevant

Le projet durable des Audois


Le projet départemental

Le risque s'évalue en fonction de deux paramètres : l'aléa et l'enjeu. L'aléa est lié à l'existence d'un risque en un lieu. L'enjeu est lié aux dégâts matériels et/ou humains qui peuvent intervenir en ce lieu du fait de l'aléa. Sans enjeu, il n'y a donc pas de risque.

L'urbanisation de nos villes et villages, rendue nécessaire par la croissance démographique que connaît notre département, avec annuellement plus de 3 000 nouveaux habitants, aggrave donc les risques.


Objectifs

»

Dans un département méditerranéen déjà soumis pour sa plus grande partie au risque de feux de forêt, l’arrachage de la vigne et plus globalement, la déprise agricole, viennent encore renforcer le risque.

Au-delà de l’organisation territoriale des services d’incendie et de secours, il est essentiel de limiter le nombre de départs de feu en agissant sur le terrain et en sensibilisant les différents publics : habitants, agriculteurs, visiteurs...

Les décharges, notamment sauvages, qui constituent une des causes de départ de feu, feront l’objet d’une attention toute particulière.


Actions

  • Sensibiliser la population aux risques d'incendie
  • ... d'autres actions seront mises en ligne dans les prochains jours

» Lutter contre les inondations

Nous gardons tous en mémoire, les inondations de 1992 à Couiza et Rennes-les-Bains et celles de 1999 qui ont affecté 40 % du territoire départemental. Depuis, d’autres épisodes moins intenses ont rappelé la vulnérabilité du territoire audois dans sa plus grande partie.

L’ambitieux programme d’aménagement et de protection contre les inondations (PAPI) signé par l’État, la Région et les Départements de l’Aude et de l’Hérault constitue une réponse globale aux risques de dégâts sur les personnes et les biens.

Il concerne les basses plaines et le delta de l’Aude. Il ne peut pas occulter la nécessité d’intervenir sur l’ensemble des bassins versants des affluents du fleuve et leur potentiel de destruction. Maintenant que les études ont été menées grâce au SMMAR et que d’importants aménagements sont en cours de réalisation il convient de pérenniser l’entretien des rivières.


Actions


Recherche Contact Mentions légales

TOP