AuDevant

Le projet durable des Audois


 

Carcassonne, hameau de Montredon : visite de la plate-forme logistique du Nouvel Hôpital

La réorganisation des services hospitaliers de Carcassonne entraîne le déménagement de plusieurs établissements sur de nouveaux sites. Dans un premier temps, une plate-forme logistique, qui gère la pharmacie, le traitement du linge et la cuisine, a été construite à Montredon et est ouverte depuis le 2 août 2010. Cette plate-forme a l’intérêt de présenter une solution publique de mutualisation de certains services inhérents au monde social et médico-social.

Ensuite, ce sera au tour de l’hôpital Antoine Gayraud d’être déménagé dans de nouveaux locaux, plus fonctionnels, sur le secteur de Montredon.

Enfin, le Centre Social du Pont-Vieux occupera à terme un nouvel Etablissement d’Hébergement pour les Personnes Agées Dépendantes dans le quartier de Prat-Mary à Carcassonne. Le Conseil Général participera à la construction de ce bâtiment pour un montant de 2 millions d’euros.

Cavanac, mairie : inauguration des aménagements de la traverse de Cavanac sur la RD 204.



Le souci de mise en sécurité des usagers de la route est une priorité du Conseil Général dans sa gestion du réseau routier départemental. Pour faire face à une vitesse souvent élevée et un manque de visibilité à l’intersection entre la route département 204, l’avenue de la Première Armée française et le chemin d’Aude, un giratoire a été créé pour rendre la route plus sûre aux automobilistes.
Le coût total de cette opération représente un montant de 260.000 € financé par le Conseil Général. 



Cavanac :  visite de la cave coopérative.

Cette visite a permis aux élus du Conseil Général d'apprécier les installations de la cave coopérative de Cavanac et de discuter avec les responsables de cette structure des difficultés du secteur viticole mais aussi des solutions pour faire face à la crise. Une rencontre enrichissante pour les participants. 

Carcassonne, quartier Prat Mary : présentation du projet de conservatoire intercommunal et d’école d’art

Compétence obligatoire du Conseil Général, le schéma départemental des enseignements artistiques vise à permettre l'accès social et géographique de tous les jeunes Audois à la pratique artistique. Dans ce domaine, le Département œuvre à la diversification de l'offre d'enseignement ainsi qu’à l'harmonisation de la qualité de l'enseignement. C’est dans ce cadre qu’il a conventionné avec les écoles d’art audoises qui acceptent de travailler dans ce sens et qu’il apporte un soutien financier au fonctionnement du Conservatoire de Carcassonne à hauteur de 30 € par élève et par an (pour 846 élèves en 2009/2010) ainsi que la prise en charge du quart du salaire d’un professeur de contrebasse qui partage son temps de travail entre les deux conservatoires de Carcassonne et Narbonne.

En matière d’investissement, c’est dans le cadre du contrat d’agglomération avec le CAC, que le Département participe au financement de la construction de l’Ecole d’Art de Carcassonne, dans le quartier de Prat-Mary, qui regroupera les formations en musique, danse et art dramatique.

Carcassonne : présentation des grandes orientations du projet durable des Audois AUDEVANT !

C'est dans la salle du complexe Puig Aubert que ce sont réunis une centaine de personnes pour assister à la présentation du projet AUDEVANT ! et discuter de ses implications sur le Carcassonnais. Dans sa présentation, André Viola a notamment fait référence à :

- L’élaboration d’un schéma départemental d’aménagement et de développement durable du territoire
- Le développement de l’aéroport de Carcassonne en Pays Cathare
- La desserte des grandes villes audoises par les lignes à grande vitesse
- Le développement de l’approvisionnement local dans la restauration collective
- L’entretien et l’amélioration du réseau routier départemental.
- Le développement du spectacle vivant (aide à la création et à la diffusion)
- Le renforcement de la marque Pays Cathare.
- La construction et la rénovation des gymnases pour les collégiens
- La création d’un schéma départemental des zones d’activités économiques
- L’insertion des bénéficiaires du RSA à travers l’introduction d’une clause sociale dans les marchés publics
- La participation à la stratégie de développement et de rénovation du logement social
- L’installation, sur des parcelles propriétés des collectivités territoriales, d’agriculteurs et de maraichers (« ceintures vertes »).
- Le développement des dispositifs d’accueil pour les personnes âgées dépendantes et en particulier pour les malades d’Alzheimer.

Le débat a permis de préciser l'action du Conseil Général dans le domaine de l'insertion des jeunes notamment avec la création d'une auto-école d'insertion qui propose à des jeunes en difficulté sociale de préparer l'examen du permis de conduire dans des conditions adaptées. Il a aussi été question de l'accès à l'internet à haut-débit pour lequel le Conseil Régional et le Conseil Général ont mis en place un programme de déploiement qui permettra, d'ici à juin 2001, à 80 % de la population de chaque commune audoise d'avoir accès à un débit de 2 Mbits. La dernière intervention, en accord avec l'actualité législative la plus récente, a porté sur les relations entre le projet départemental et les intercommunalités. André Viola a rappelé la nécessité d'avancer de concert entre toutes les collectivités pour construire l'Aude de demain.

Revenir au calendrier des réunions


Recherche Contact Mentions légales

TOP