AuDevant

Le projet durable des Audois


 

En raison des obsèques de Georges Frêche, président du Conseil Régional, les visites initialement prévues sur les cantons d'Alzonne, Saissac et Montréal ont été reportées à une date ultérieure.

Alzonne : réunion publique de présentation des grandes orientations du projet durable des Audois AUDEVANT !

Lors de cette réunion, André Viola a présenté les implications du projet pour les cantons d'Alzonne, Saissac et Montréal. Il a notamment été question :

- L’entretien des rivières pour prévenir les effets des inondations
- La présence des services publics et au public dans le milieu rural
- Le développement et la rénovation du logement social et de l’habitat
- Le développement de l’approvisionnement local dans la restauration collective
- Le transport collectif avec la mise en place du ticket de car à 1€ pour le réseau départemental Audelignes.
- L’entretien et l’amélioration du réseau routier départemental (ex : rond-point de la Madeleine).
- Le développement du spectacle vivant (aide à la création et à la diffusion)
- Le renforcement de la marque Pays Cathare.
- La création d’un schéma départemental des zones d’activités économiques
- L’insertion des bénéficiaires du RSA à travers l’introduction d’une clause sociale dans les marchés publics
- Le développement des modes de garde des jeunes enfants.

Au cours du débat, l'un des participants a attiré l'attention de l'assistance sur les risques que font peser sur les associations la réforme des collectivités territoriales et une éventuelle baisse des subventions publiques. Si le Conseil Général continue à soutenir les domaines culturels et sportifs, André Viola a rappelé que tout ceci n'est possible que dans le cadre de la clause de compétence générale des collectivités, que l'Etat envisageait de supprimer dans son projet de loi.
La question de la désertification médicale en zone rurale a été aussi soulevée tant la baisse des professionnels de santé dans l'Aude est inquiétante pour les populations les plus éloignées des agglomérations. Les maisons de santé, à l'instar de celle qui a été inaugurée à Tuchan en septembre 2010, représentent une réponse à cette situation parfois alarmante.
Le conseiller général du canton d'Alzonne, a ensuite porté à la connaissance du public l'expérience du groupement d'employeurs qui est conduit sur le secteur à partir d'une initiative locale. Aujourd'hui, ce sont 39 emplois, représentant 32 temps plein, permis par ce groupement dont le principe est de permettre à des salariés de completer leur temps de travail en travaillant pour plusieurs entreprises. Cette intervention a fait le lien avec la problématique de l'installation et de la reprise d'activités économiques en secteur rural. A ce niveau, le rôle des collectivités passe notamment par la formation des entreprises aux marchés publics mais aussi par une implication des chambres consulaires, comme le rappelait l'un des participants à la réunion.

Revenir au calendrier des réunions


Recherche Contact Mentions légales

TOP