AuDevant

Le projet durable des Audois


Le projet départemental

Avec un patrimoine historique et culturel remarquable, dont 2 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, 18 châteaux et abbayes, sites pôles du Pays Cathare, une géographie variée propice aux activités de pleine nature, un climat clément, et un positionnement privilégié au cœur du triangle Toulouse – Montpellier – Barcelone, l’Aude Pays Cathare dispose d’un fort potentiel qui en fait le 23e département touristique français.

Au-delà, le futur développement des lignes TGV confirme la position de trait d’union géographique du département et consolide l’attractivité de la destination, les transports devenant un facteur primordial dans le choix des lieux de séjours.
Le tourisme audois, activité transversale et non délocalisable reste un des meilleurs atouts de développement du département.
Le tourisme valorise l’ensemble du territoire et consolide valablement nombre de secteurs fragilisés, notamment au niveau de l'agriculture et des services. À côté d’une industrie touristique littorale, héritée de la mission Racine, qui devra être compétitive sur les marchés européens face aux nouvelles destinations balnéaires moyens et longs courriers, s’amorce la mise en place d’une économie touristique intermédiaire, créatrice d’emplois et de revenus complémentaires, s’appuyant sur les savoir-faire locaux et les spécificités des territoires.

Penser le tourisme dans l'Aude, c'est mener une réflexion intégrée s'appuyant sur l'ensemble des caractéristiques du département, privilégier la qualité et le développement d’une offre harmonieuse et gérer efficacement les flux touristiques depuis les pôles de concentration vers les territoires, dans un souci de péréquation des retombées économiques et sociales de l’activité.

 


Objectifs

»

Le Schéma Départemental de Développement Touristique a fait de l’organisation des territoires, via les Schémas Locaux d’Organisation Touristique, la base de son action. Il est essentiel de poursuivre le chantier ouvert afin de trouver la cohérence et la complémentarité nécessaires entre les différents échelons territoriaux (Région - Département - territoire). À ce titre, et dans le respect des compétences de chaque collectivité, la territorialisation de la politique touristique départementale est gage de cohérence, de complémentarité et de solidarité.

Autour du positionnement identitaire “Aude Pays Cathare”, positionnement reconnu au niveau national et européen, la politique touristique départementale doit trouver son articulation avec les orientations et les outils développés par la Région Languedoc-Roussillon.


Actions

  • Actualiser l'Atlas du tourisme audois

»

La grande diversité de l’offre touristique départementale nécessite l’identification de filières de produits prioritaires en lien avec la demande des clientèles.

Le tourisme culturel. Il s’appuie sur la valorisation du patrimoine du département, abbayes et châteaux du Pays Cathare, qui constitue son support privilégié de communication et l’incarnation des valeurs identitaires départementales. Cette valorisation doit s’adapter aux exigences de la demande actuelle : animation des sites, renouvellement de l’offre d’expositions temporaires, médiation culturelle.
Mais le développement d’un tourisme culturel dans l'Aude ne saurait se limiter au tourisme historique et patrimonial. Il doit prendre en compte la création culturelle contemporaine, valoriser les spectacles ou évènements de dimension régionale ou nationale et valoriser les différents lieux d’expression artistique et littéraire.
La volonté régionale de valorisation des voies historiques, Canal du Midi, Chemins de St Jacques de Compostelle, Via Domitia doit nous amener à trouver des synergies permettant la réalisation de programmes ambitieux.

L’œnotourisme. Actuellement en plein essor sur le territoire français, l’oenotourisme est un ces recours possibles face à la crise afin de diversifier les revenus de la viticulture. Toutefois l’ampleur des investissements à réaliser, l’exigence de la demande et l’apparition d’une offre régionale importante dans le contexte de l’appellation Languedoc doivent nous inciter à rester vigilants afin de développer une offre de qualité, authentique et originale, valorisant l’ensemble des territoires de production.

Le tourisme balnéaire. Il constitue objectivement la filière majeure du tourisme audois avec 75 % des lits touristiques et 70 % des séjours. Son importance économique pour le tourisme départemental nécessite l’engagement d’une requalification de l’ensemble de l’espace littoral afin de le rendre plus attractif tant pour les touristes que pour les investisseurs privés. En effet, l’échec des opérations de rénovation de l’immobilier de loisirs doit inciter les collectivités à investir sur l’amélioration du cadre de vie et des services offerts au public plutôt que sur l’hébergement touristique, laissé à l’initiative des opérateurs privés. Dans cet esprit, les stations audoises et les ensembles lagunaires classés, “Parc Naturel Régional de la Narbonnaise” qui les entourent constituent des spécificités remarquables et de réels atouts à valoriser.

Les activités de pleine nature. Réparties sur l’ensemble du département, les activités de pleine nature jouent un rôle important dans l'attractivité touristique des territoires. Sports nautiques, eau-vive, randonnée, équitation, cyclotourisme, chaque pratique correspond à des cibles de clientèles bien identifiées mais aussi à la constitution d’une offre globale de loisirs justifiant le choix d’une destination de vacances. La notoriété des itinéraires existants (Sentier Cathare, GR 36, Chemins de St Jacques, Canal du Midi,…), l’engouement actuel pour les déplacements doux et la place toujours plus grande faite par les vacanciers à la randonnée et au vélo, doivent permettre à l’Aude de se positionner comme l’une des grandes destinations touristiques françaises de pleine nature à condition de se doter des infrastructures adéquates.


Actions

  • Se mobiliser pour l'inscription des sites du Pays Cathare au Patrimoine mondial de l'UNESCO
  • ... d'autres actions seront mises en ligne dans les prochains jours

»

La concurrence accrue entre les destinations touristiques renforcée par des déplacements aériens et ferroviaires plus accessibles, par l’internationalisation de l’offre via internet et par les outils de commercialisation en ligne, oblige toutes les destinations à réfléchir à leur positionnement commercial.

Seules une structuration et une mutualisation effective des moyens des acteurs publics et privés du tourisme peut répondre à cet enjeu. Face aux nouvelles attentes et aux nouveaux modes de consommation des clientèles, cette réflexion doit résolument intégrer les différents systèmes de réservation / commercialisation préexistants et leur permettre de cohabiter dans un portail départemental.


Actions

»

Que l’on parle de territoire, d’hébergements ou de services, le tourisme de demain ne pourra faire l’impasse sur la prise en compte des contraintes environnementales et sur la mise en accessibilité des infrastructures publiques ou privées pour le plus grand nombre. À ce titre, le littoral audois qui présente à la fois une offre grand public et une spécificité environnementale très marquée a un véritable défit à relever. Au-delà de la stricte réglementation en faveur des personnes en situation de handicap, et de l’attirance des Français et des Européens pour les produits “éco-responsables”, l’ambition du Conseil Général de l’Aude est bien celle d’un tourisme pour tous, respectueux de l’environnement, des habitants et de tous ceux qui en vivent.


Actions

  • Faire de l'Aude Pays Cathare une "destination pour tous"

Recherche Contact Mentions légales

TOP