AuDevant

Le projet durable des Audois


Le projet départemental

Si l'enseignement scolaire est de la compétence de l'État, l'éducation est l'affaire de tous.

Une éducation réussie est le premier vecteur d'une bonne insertion sociale et professionnelle. Si les parcours de vie dans un monde en perpétuelle mutation ne tiennent plus uniquement à la réussite scolaire, il n'en demeure pas moins qu'aujourd'hui encore beaucoup de choses se jouent dès le plus jeune âge.

Or, nous ne sommes pas tous égaux devant les conditions d'éducation. L'État et les collectivités territoriales doivent prendre toute leur place pour donner à chacun les meilleures conditions d'éducation en luttant contre les inégalités sociales et territoriales.

La compétence du Conseil Général dans le domaine de l'éducation concerne le Collège. C'est à ce niveau qu'il peut intervenir en partenariat avec l'Éducation Nationale afin de permettre à tous les jeunes Audois d'étudier dans de bonnes conditions


Objectifs

»

Certains secteurs géographiques du département connaissent une croissance démographique qui impose de restructurer ou de construire de nouveaux établissements scolaires.

Le Conseil Général doit développer des projets pour répondre à l’augmentation des effectifs sur le secteur du Lauragais et de Lézignan-Corbières.

Au-delà de la construction de nouveaux collèges, le Conseil Général s'engage dans l'accompagnement des projets pédagogiques pour permettre aux enseignants et aux élèves de les mener à bien.


Actions

»

L'évolution démographique, l'ouverture aux autres mais aussi l'utilisation de nouveaux dispositifs pédagogiques génèrent des besoins et des attentes fortes de la communauté éducative comme des élèves.
S'occuper des collégiens ne se résume pas uniquement aux quatre années passées par le jeune dans l'établissement scolaire. Accompagner nos jeunes dans l'apprentissage de l'éco-citoyenneté constitue un enjeu. En accompagnant les collèges dans les démarches agendas 21 où il est proposé à l’ensemble des acteurs du collège de s’impliquer dans des projets qui contribuent au développement durable, le Conseil Général répond à une attente importante.

Encore plus demain qu'aujourd'hui, l'Europe et ses pays feront partie de notre quotidien. Devenir citoyen, c'est aussi devenir citoyen européen. Les collégiens Audois doivent s’ouvrir aux 27 pays qui composent actuellement l'Union européenne.
La question des déplacements est importante pour les jeunes. Que ce soit pour pratiquer une activité de loisir ou se rendre en cours, les collégiens sont nombreux à utiliser les deux roues. Afin de prévenir les risques d’accidents, le Conseil Général poursuivra avec ses partenaires ses actions de prévention routière dans les établissements.


Actions

»

L'éducation au XXIe siècle n'est pas l'éducation du XXe siècle. Les attentes ne sont pas les mêmes et les moyens non plus. L'ordinateur a fait son apparition il y a une vingtaine d'année mais son utilisation comme outil pédagogique et de relation avec les familles ne s'est généralisée que depuis le début des années 2000.

Le développement des « classes mobiles » et des espaces numériques de travail (ENT) est une priorité pour que les jeunes comme les enseignants disposent des moyens nécessaires à leurs nouvelles missions. Prolongement numérique de l’établissement scolaire, accessible 7 jours sur 7, l’ENT permet de tirer tout le parti pédagogique et éducatif des nouvelles possibilités qu'offre une société investie dans la culture numérique. Le Conseil Général a généralisé leur implantation dans tous les établissements et, parallèlement, un travail est conduit sur la question de leur maintenance. Il développe des pages spécifiques sur l’ensemble des informations qui s’adressent aux jeunes.


Actions


Recherche Contact Mentions légales

TOP